X
X
Retour en haut
X

Hommage à Jacques Brel

“Rêver un impossible rêve
Pour atteindre à s’en écarteler
Pour atteindre l’inaccessible étoile”

Jacques Brel: La quête/De queeste

“Jacques Brel, ce n’est pas un chanteur”,  écrivait un journaliste à l’époque, “c’est une force de la nature”. Un poète-chanteur brillant et passioné, foudroyant au podium. À sa naissance en 1929 pourtant il semblait prédisposé à un autre destin. Fils cadet dans une famille bourgeoise flamando-francophone bien sage et dans les normes il était censé suivre les traces de son père, directeur d’une cartonnerie. Mais une autre trajectoire était écrite dans les étoiles. À l’âge de 24 ans Jacques  s’arrache de son chemin battu et prend le train pour Paris, guitare à la main, et une dizaine de chansons griffonées. En route vers l’inconnu, à la poursuite de sa passion. Le début d’une quête qui durera toute sa vie, pour réaliser son “impossible rêve, atteindre l’inaccessible étoile.”

Premiers pas hésitants, mais ensuite la percée et le succès, dans une cadence vertigineuse. Parcourir l’Hexagone dans tous les sens, tournée après tournée, puis l’Europe et au-delà. Triomphes à l’Olympia, salles combles et ovations, album après album. Mais en 1966, au sommet de son art et de sa gloire, une nouvelle rupture radicale: à la consternation générale, Jacques annonce qu’il quitte la scene et arrête ses tours de chants. Assez, c’est assez, il ne veut pas être “vendeur de chansons”, s’enliser dans la routine, jamais. La quête sans repos continue, vers de nouveaux horizons qu’à la fin il découvre littéralement, à l’autre bout du monde, aux îles des Marquises dans l’immense Pacifique. Après des années de silence sort un dernier album superbe – “Les Marquises” – qui enchante son public. Ce sera son mot d’adieu. À peine un an après, en octobre 1978, le “grand Jacques” meurt d’un cancer aux poumons, à 49 ans seulement, le corps épuisé pour avoir “trop brûlé” de vie et de passion.

Mais Jacques Brel est toujours en pleine vie de par ses chansons intemporelles d’amour, tristesse, d’invective et raillerie, d’attendrissement et d’amitié. Et à travers son apparition superbe et sans égal au podium. Brel faisait plus que chanter: il ÉTAIT ses chansons, se livrant corps et âme.

Dans “Hommage à Jacques” MÉNESTREL vous emmène en voyage à travers la vie mouvementée de Brel, avec des photos, histoires et anecdotes, puis seize de ses chansons. Des “classiques” en partie, mais aussi des joyaux moins connus. Un voyage de découverte qui vous fera connaître “grand Jacques” dans toute son intensité et complexité, à la poursuite de son inaccessible étoile.

Jacques Brel

UN RENDEZ-VOUS SPÉCIAL JACQUES BREL

Le dimanche 6 novembre 2022 de 14h à 16h30 Ménestrel présente son tour de chant “Hommage à Jacques” au chaleureux et intime Theater De Steeg, Westeinde 165 in Den Haag. À travers d’images, anecdotes et seize de ses chansons nous allons parcourir la vie et l’oeuvre de ce poète-chanteur brillant, passioné et sans égal. Sa quête sans repos, son énergie débordante, sa complexité.

Donc: SOYEZ LES BIENVENU(E)S!!!

Les billets – à 10 € p.p. – peuvent être commandés à  info@menestrel.nl

Allez-y à temps: De Steeg est un théâtre intime mais petit – pas plus de 60 places.

Hommage à Jacques Brel


Youtube Facebook